1. SOCIAMM
  2. FR
  3. Publications
  4. Ouvrages

Ouvrages

Ouvrages publiés (en collaboration), directions d'ouvrages, actes de colloques

Ouvrages publiés à titre de seul auteur

Soumis pour publication

Écrire, dessiner des paysages de labour

Devroey, J.-P. (2024). Écrire, dessiner des paysages de labour: L'araire, les animaux et l'homme dans les agrosystèmes médiévaux du nord-ouest de l'Europe (VIe-XIIe siècles).  

 

A paraître

Collégiale des Saints-Pierre-et-Guidon

de Waha, M. (2011). Collégiale des Saints-Pierre-et-Guidon: Etat des Recherches, Anderlecht, Commune d'Anderlecht, 2008.  

 

Le pale d'altare decorate e rilievo nei Paesi Bassi tra la fine del XV sec. e l'inizio del XVI

D'Hainaut, B. (2011). Le pale d'altare decorate e rilievo nei Paesi Bassi tra la fine del XV sec. e l'inizio del XVI: Ragione, forma e fruizione. Roma: Aracne Editrice.  

 

De la grêle et du tonnerre

Devroey, J.-P. (2024). De la grêle et du tonnerre: Histoire médiévale des imaginaires paysans. Paris: Seuil.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/356733/3/RESUME.pdf

 

2023

Ixelles et ses paysages néoclassiques

Loir, C. (2023). Ixelles et ses paysages néoclassiques. Ixelles: Ixelles Editions.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/373364/3/Ixellespaysages2eed.pdf

 

2021

La maison à fables..., hôtel natal de Jean de la Fontaine

Blary, F. (2021). La maison à fables..., hôtel natal de Jean de la Fontaine. Château-Thierry: Ville de Château-Thierry.  

 

Ixelles et ses paysages néoclassiques

Loir, C. (2021). Ixelles et ses paysages néoclassiques. Ixelles: Ixelles Editions.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/353807/3/Ixelles.pdf

 

Elsene en haar neoclassicistiche landschappen

Loir, C. (2021). Elsene en haar neoclassicistiche landschappen. Ixelles: Ixelles Editions.  

 

2020

Des migrants invisibles ?

Kervyn, M. (2020). Des migrants invisibles ?: Les Français dans les espaces frontaliers des Pays-Bas habsbourgeois, XVIe-XVIIe siècle (Artois, Hainaut, Flandre wallonne).  

Cette étude consacrée aux migrants invisibles offre une histoire sociale du politique, en mêlant les dimensions anthropologique, juridique et économique. Elle contemple des étrangers peu ou pas visibles, les « Français », issus d'une communauté qui n'existe pas en substance. Tout comme les personnes et les groupes avec lesquels ils interagissent, ces migrants sont des acteurs plus ou moins ordinaires, affichant surtout les capacités à agir et à parler à l'époque moderne. Et s'il y a une infinité de manières d'être considérés comme « étrangers », ces migrants ne sont pas systématiquement tenus pour tels dans des provinces de frontière séparant (ou unissant) les Pays-Bas habsbourgeois et le royaume de France. Dès lors, quels sont les mécanismes de définition des individus dans un espace frontalier original relevant de l'empire mondial et composite des Habsbourg, à la croisée des tensions confessionnelles et internationales des XVIe et XVIIe siècles ? À travers cette question, cet ouvrage souligne l'importance de décloisonner des historiographies nationales et de renouveler la méthodologie entre histoire locale et histoire globale, pour une meilleure compréhension des sociétés anciennes.

 

2019

La nature et le roi

Devroey, J.-P. (2019). La nature et le roi: Environnement, pouvoir et société à l'âge de Charlemagne (740-820). Paris: Albin Michel.  

 

2018

Le patrimoine néoclassique

Loir, C. (2018). Le patrimoine néoclassique. Bruxelles: Bruxelles Urbanisme et Patrimoine.  

Cet ouvrage invite le lecteur à jeter un nouveau regard sur le patrimoine néoclassique qui, bien que omniprésent en région bruxelloise, reste relativement méconnu. A la croisée du siècle des Lumières et de celui de l'industrialisation, en pleine période d'explosion démographique, ce patrimoine reflète une nouvelle manière de concevoir, d'aménager, mais aussi de vivre la ville. Ces espaces urbains néoclassiques, qui constituent la toile de fond du paysage bruxellois, nous rappellent l'héritage architectural et urbanistique des XVIIIe et XIXe siècles, mais offre aussi, à bien des égards, un atout pour le développement urbain actuel

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/280672/3/BVAH_57_neoclassicisme_FR_LR.pdf

 

Het neoclassicistische erfgoed

Loir, C. (2018). Het neoclassicistische erfgoed. Bruxelles: Bruxelles Urbanisme et Patrimoine.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/280673/3/BVAH_57_neoclassicisme_NL_LR.pdf

 

Château-Thierry - Première résidence fortifiée des comtes de Champagne

Blary, F. (2018). Château-Thierry - Première résidence fortifiée des comtes de Champagne. Château-Thierry: Ville de Château-Thierry.  

 

2017

Des retables et des hommes

D'Hainaut, B. (2017). Des retables et des hommes. Bruxelles: Académie royale de Belgique.  

Ce livre est l'histoire d'une série d'objets investis pour matérialiser une présence du sacré dans les sanctuaires et pour donner aux fidèles les moyens d'avoir avec Celui-ci des relations nécessaires. C'est l'histoire des moyens investis, dans les sociétés médiévales et modernes, pour impliquer Dieu, le constituer, l'implorer et lui rendre grâce.Une histoire d'objets, de croyances, de pratiques et d'espaces qui ont contribué, par leurs interférences conjuguées, à constituer différentes manières de penser, de faire et d'être, emblématiques des systèmes religieux qui se sont succédé, et souvent superposés, en Occident entre le XIIIe et le XVIIe siècle.C'est une histoire "indisciplinaire" qui, prenant le parti d'enfreindre les limites balisées des disciplines académiques, entend considérer que ces retables sont tout à la fois d'histoire et d'histoire de l'art, de sociologie, d'anthropologie, de liturgie et d'imaginaires ; qu'ils sont, comme tout ce qui est, la résultant instable, multiple et complexe de l'irréductible diversité du réel.Une histoire des médiations créatives que les hommes surent aménager entre le réel et certains de leurs désirs, de leurs besoins et de leurs attentes toujours pressantes.

 

Bruxelles néoclassique

Loir, C. (2017). Bruxelles néoclassique: mutation de l'espace urbain (1775-1840). 2e édition revue et corrigée. Bruxelles: CFC Editions.  

Entre 1775 et 1840, la physionomie de Bruxelles va se trouver bouleversée. La cité médiévale se transforme en une ville moderne, cintrée de boulevards arborés et traversée de larges artères. Cette métamorphose, résultat d'une vaste et ambitieuse politique d'embellissement de la ville, se traduit par les premiers plans d'urbanisme et, surtout, par une nouvelle façon de vivre l'espace urbain. Emblématique de ces changements fondamentaux, l'architecture néoclassique deviendra omniprésente à Bruxelles, à tel point qu'elle en est presque invisible pour le néophyte d'aujourd'hui.Cet ouvrage, par son regard inédit sur l'architecture et l'urbanisme néoclassiques, est une invitation à lire la ville contemporaine avec d'autres clefs et à découvrir la cohérence d'une grammaire architecturale, décor de la vie quotidienne de ses habitants.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/255710/3/PDF.pdf

 

2015

Les hommes et la terre de saint Remacle

Schroeder, N. (2015). Les hommes et la terre de saint Remacle: Histoire sociale et économique de l'abbaye de Stavelot-Malmedy, VIIe-XIVe siècle. Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles.  

 

2013

Origines et développements d'une cité médiévale. Château-Thierry

Blary, F. (2013). Origines et développements d'une cité médiévale. Château-Thierry: Approches archéologique et historique d'une petite ville d'accession médiévale. Amiens: Revue archéologique de Picardie.  

Château-Thierry constitue un bel exemple de petite ville d'accession médiévale aux marches de la Champagne. Si des analyses géographiques et historiques ont été consacrées aux petites villes, rares sont celles d'archéologues exploitant systématiquement les données des archives du sol en recherchant parallèlement les bâtis encore en élévation de tous ses composants. Le contexte archéologique favorable de cette ville participe clairement à cette dynamique d'acquisition et de renouvellement des sources pour la topographie historique et l'étude des structures du tissu urbain. Ainsi comprises, les archives du sol, méthodiquement explorées et exploitées deviennent un matériau neuf nourrissant la réflexion et la problématique de l'étude historique urbaine. L'étude porte principalement sur la période comprise entre le VIIIe siècle, début de la constitution du comté de Vermandois et le XVIe siècle, où la ville affirme son statut urbain en devenant chef-lieu de duché pairie. L'émergence de cette agglomération est intimement liée à la création d'un château dominant la rivière de Marne. L'archéologie et les sources écrites signalent la constitution précoce d'une turris dès la première moitié du Xe siècle dans le castrum, probablement en relation avec la volonté d'établir une principauté territoriale herbertienne. Seules les archives du sol témoignent des origines plus anciennes de ce site aux Ve-VIe siècles. Il s'agit d'un castra antique ou d'une résidence aristocratique du haut Moyen Âge. L'évolution de la fortification du château du XIIe au XVe siècle et de quelques éléments significatifs de la résidence aristocratique comme les cuisines monumentales et leur approvisionnement en eau, des XIe et XVe siècles révélés par les fouilles, le bâti conservé et les comptes de construction, montrent la magnificence et le rayonnement du Prince. Cette dynamique d'évolution trouve son parallèle mais aussi une certaine originalité dans la manifestation de la puissance publique de la ville dans la construction de l'enceinte urbaine, du contrôle du pont et de la maîtrise de la rivière. Les espaces religieux et civils sont également étudiés et indiquent de nouveaux éléments à cette réflexion. En dépit des bouleversements de l'urbanisme moderne et des guerres, de nombreux composants inédits antérieurs au XVIe siècle, ont été redécouverts et restitués comme cette halle aux grains du XIIIe siècle du quartier marchand et artisanal de Saint-Crépin, issu du domaine de l'abbaye de Chézy. Le rôle des monastères ruraux dans le développement urbain est peut-être à reconsidérer. L'organisation des maisons de ce même quartier en 1311 révèle l'existence d'une communauté juive tossafiste extra muros, dès le XIIe siècle. Les données issues des analyses du bâti et des archives du sol de l'habitat privé du bourg fortifié restent trop rares. D'autres approches ont été tentées. Le corpus des 200 salles basses inventoriées renseigne l'organisation du tissu urbain et indirectement la structuration interne de l'habitat, comme le montre la typologie des formes des voûtes médiévales de ces salles souterraines annexes de la maison à vocation artisanale, jusque-là ignorées. Un imposant patrimoine est ainsi redécouvert, sa relecture permet de proposer une nouvelle histoire de la ville. L'évolution du cours de la rivière, l'alimentation en eau, l'approvisionnement en pierre sont autant de points importants pour lesquels l'archéologie urbaine tire profit de ses rapprochements avec les sciences de la nature et tout particulièrement la géologie. Si l'archéologie apparaît bien comme un élément dynamisant, la problématique de l'histoire de la ville, ses modes d'approche doivent être multipliés et étendus pour acquérir des données nouvelles. L'analyse du parcellaire, l'analyse archéologique du bâti ou encore l'exploitation stratigraphique des archives du sol jointes à une étude rigoureuse des sources écrites et iconographiques apparaissent comme autant de méthodes irremplaçables pour l'étude des phénomènes urbains. Ces méthodes ne sont pas nouvelles, elles sont rarement utilisées de concert sur un même espace à étudier. Leur mise en œuvre conjointe relève d'une seule et même discipline : l'archéologie historique. Cette démarche scientifique ou du moins méthodologique révèle tout un faisceau de questions auxquelles l'archéologie apporte des réponses concrètes.

 

2012

Jansénisme et anti-jansénisme à Bruxelles au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles

Kervyn, M. (2012). Jansénisme et anti-jansénisme à Bruxelles au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles: Archives de la ville de Bruxelles.  

 

2011

Albrecht Bouts (1451-55/1549)

Henderiks, V. (2011). Albrecht Bouts (1451-55/1549). Bruxelles.  

 

Beaumont, fer de lance du Hainaut dans l'Entre-Sambre-et-Meuse

de Waha, M. (2011). Beaumont, fer de lance du Hainaut dans l'Entre-Sambre-et-Meuse. Namur: Institut du Patrimoine Wallon.  

 

2010

Du Carolingien à la base aérienne, heurs et malheurs de Chièvres

de Waha, M. (2010). Du Carolingien à la base aérienne, heurs et malheurs de Chièvres. Namur: Institut du Patrimoine Wallon.  

 

Peinture flamande et goût ibérique XVème-XVIème siècles

Martens, D. (2010). Peinture flamande et goût ibérique XVème-XVIème siècles. Bruxelles: Le Livre Timperman.  

 

2009

Bruxelles néoclassique

Loir, C. (2009). Bruxelles néoclassique: mutation d'un espace urbain (1775-1840). 1ère édition. Bruxelles: CFC-Editions.  

L'architecture néoclassique est omniprésente à Bruxelles ; quiconque parcourt la ville, la côtoie en permanence : en empruntant la rue de Laeken, la rue Royale, la rue du Midi ou les boulevards de la « petite ceinture », en se promenant au parc de Bruxelles, en traversant la place des Martyrs, en visitant le palais de Charles de Lorraine ou l'Institut Pacheco situé dans le Grand Hospice, en passant par la place Royale, en assistant à un spectacle au Théâtre royal de la Monnaie ou au Jardin Botanique, mais aussi en se rendant au siège de la plupart des institutions dépendant des autorités fédérales, régionales et communautaires. Patrimoine architectural remarquable, ces édifices, ces rues, ces places et ces quartiers sont le fruit d'une vaste politique d'embellissement qui bouleverse la physionomie de la ville et transforme les pratiques des citadins. Bruxelles néoclassique témoigne ainsi de la mutation de l'espace urbain au tournant des temps modernes et de l'époque contemporaine. Par le biais de promenades - une pratique dont le développement est contemporain de ces réalisations architecturales - Christophe Loir nous restitue la modernité des ensembles néoclassiques bruxellois édifiés entre 1775 et 1840. Pour compléter cette analyse par promenades, plus d'une trentaine d'encadrés ont été insérés tout au long de l'ouvrage. Le lecteur y trouvera l'étude de différents thèmes éclairant les aspects principaux de la mutation de l'espace urbain au tournant des XVIIIe et XIXe siècles : du recours aux opérations de lotissement à l'évolution de la réglementation de l'espace public, en passant par la naissance du permis de bâtir ou l'aménagement des premiers trottoirs.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/68364/1/Tabledesmatieres.doc

 

Ouvrages publiés en collaboration

2022

Guide pratique et théorique de l'art roman en Belgique

Leclercq-Marx, J., & Divoy, N. (2022). Guide pratique et théorique de l'art roman en Belgique.  

 

2021

L'histoire de la Belgique en 100 cartes anciennes

De Maeyer, P., Galand, M., Vannieuwenhuyze, B. B., & Vanthemsche, G. (2021). L'histoire de la Belgique en 100 cartes anciennes. Bruxelles: Racine.  

L'ouvrage visualise l'histoire de la Belgique à l'aide de cent cartes anciennes remarquables.

 

De geschiedenis van België in 100 oude kaarten

De Maeyer, P., Galand, M., Vannieuwenhuyze, B. B., & Vanthemsche, G. (2021). De geschiedenis van België in 100 oude kaarten. Tielt: Lannoo.  

Dit boek maakt de geschiedenis van België zichtbaar aan de hand van 100 bijzondere kaarten.

 

2020

Pierres de construction

Blary, F., & Gély, J.-P. (2020). Pierres de construction: De la carrière au bâtiment. Paris: CTHS.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/281703/3/Pierres_de_Construction_T_8106.pdf

 

Neighbours and Strangers

Zeller, B., West, C., Tinti, F., Stoffela, M., Schroeder, N., Van Rhijn, C., Patzold, S., Kohl, T., Davies, W., & Czock, M. (2020). Neighbours and Strangers: Local Societies in Early Medieval Europe. Manchester: Manchester University Press.  

 

2018

Terres des villes

Cahn, L., Deligne, C., Pons Rotbardt, N., Prignot, N., Zitouni, B., & Zimmer, A. (2018). Terres des villes: Enquêtes potagères de Bruxelles aux premières saisons du 21e siècle. Paris: L'Eclat.  

 

2011

Early Netherlandish Painting. A Bibliography (1999-2009)

Henderiks, V., Deneffe, D., Fransen, B., & Mund, H. (2011). Early Netherlandish Painting. A Bibliography (1999-2009): Contributions à l'étude des Primitifs flamands, 10.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/185501/3/CONTR_11_-_A_BIBLIOGRAPHY_1999-2009.pdf

 

ICI… regarde

D'Hainaut, B., de Mello, N., & Fisher, E. (2011). ICI… regarde. Bruxelles: La Lettre Volée.  

 

2010

Le manger comme culture

Montanari, M., & Devroey, J.-P. (2010). Le manger comme culture. Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/60742/1/Introduction-2-Cibo.docx

 

Portraits de l'ancienne salle du conseil

Zdanov, S., & Périer D'Ieteren, C. (2010). Portraits de l'ancienne salle du conseil: Université libre de Bruxelles. Bruxelles: Centre de recherches et d'études technologiques des arts plastiques.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/229100/3/PERIER_ZDANOV_2010.pdf

 

2009

Art of Vintage

Devroey, J.-P., Sutcliffe, S., & Simonti, F. (2009). Art of Vintage: An Aesthetic Odyssey Through 20 Vintage Perrier-Jouet Champagnes. London: Jacqui Small.  

 

Inventaire des archives de Pierre Clerdent, gouverneur de la province de Liège

Dejaive, P., & Wilkin, A. (2009). Inventaire des archives de Pierre Clerdent, gouverneur de la province de Liège. Archives générales du Royaume.  

 

Ouvrages édités à titre de seul éditeur ou en collaboration

A paraître

Machinae spirituales. Les retables baroques dans les Pays-Bas méridionaux et en Europe

D'Hainaut, B. (2011). Machinae spirituales. Les retables baroques dans les Pays-Bas méridionaux et en Europe: Contributions à une histoire formelle du sentiment religieux au XVIIe siècle. Bruxelles: IRPA.  

 

Parures, Bijoux et Ornements

D'Hainaut, B., & Dorchy, L. (2011). Parures, Bijoux et Ornements: De l'intérêt majeur des arts longtemps supposés mineurs. Brepols.  

 

New Routledge Medieval Encyclopedia Online: Exchange, Production and Environment (until 1100),

Wilkin, A. (2024). New Routledge Medieval Encyclopedia Online: Exchange, Production and Environment (until 1100), Routledge.  

Coordination of the New Routledge Medieval Encyclopedia Online, section Economy and Environment

 

2024

Une histoire de la Belgique en 100 objets

Galand, M., Dierkens, A., Scholliers, P., Von Hoffmann, V., Verboven, K., Geysen, I., & Januarius, J. (2024). Une histoire de la Belgique en 100 objets: De la préhistoire à nos jours.  

 

2023

Le théâtre de collège au XVIIIe siècle

Brucker, N., André, V., & Loir, C. (2023). Le théâtre de collège au XVIIIe siècle: Etudes sur le XVIIIe siècle. Sous la direction de Valérie André et Christophe Loir.  

 

2022

Points de vue (numéro spécial de la revue Bruxelles-Patrimoines)

Loir, C., & Paredes, C. (2022). Points de vue (numéro spécial de la revue Bruxelles-Patrimoines).  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/353814/3/TdM.pdf

 

Uitzichtpunten (nummer van Erfgoed Brussel)

Loir, C., & Paredes, C. (2022). Uitzichtpunten (nummer van Erfgoed Brussel).  

 

Que retenir de la crise sanitaire ?

Decharneux, B., Lemaire, J. C., Sylin, M., Sizaire, V. V., Klein, O., Lemaire, L., Wilkin, A., Gilbert, M., Heinderyckx, F., Wagner-Egger, P., Niewenhuys, C., Pinsart, M.-G., & André, V. (2022). Que retenir de la crise sanitaire ?  

 

Pierre à pierre II. Economie de la pierre dans la vallée de la Meuse et dans les régions limitrophes (Ier siècle avant J.C. - XVIIIe siècle

Blary, F., Moulis, C., Piavaux, M., Macaux, M., Martin, F., Vandermensbrugghe, C.-M., & Verslype, L. (2022). Pierre à pierre II. Economie de la pierre dans la vallée de la Meuse et dans les régions limitrophes (Ier siècle avant J.C. - XVIIIe siècle. Namur: Wallonie Patrimoine AWaP.  

 

2021

Le prince et les animaux. Une histoire zoologique de la cour de Versailles au siècle des Lumières (1715-1792). Etudes sur le XVIIIe siècle, sous la dir. de Valérie André et Christophe Loir

Pieragnoli, J. P., André, V., & Loir, C. (2021). Le prince et les animaux. Une histoire zoologique de la cour de Versailles au siècle des Lumières (1715-1792). Etudes sur le XVIIIe siècle, sous la dir. de Valérie André et Christophe Loir.  

Entre utile et futile, les animaux accompagnent l'existence quotidienne du prince dont les chiens et les chevaux réclament de monumentaux bâtiments à Versailles. Mais au siècle des Lumières les animaux favorisent aussi l'apparition d'un Versailles intime à travers l'artisanat du luxe et de multiples constructions zoologiques de fantaisie.Durant le règne de Louis XIV, les animaux contribuent à ériger Versailles en véritable monument à la gloire du prince, car ils sont des symboles de pouvoir et deviennent le prétexte de bâtiments grandioses. Cependant, au XVIIIe siècle, les derniers Bourbons délaissent ostensiblement leur principale demeure.L'histoire zoologique proposée ici, en considérant les pratiques de chasse et la gestion des populations animales qu'elles impliquent, prétend d'abord expliquer cette désaffection. Elle invite également à évoquer un Versailles méconnu, où l'architecture zoologique de fantaisie consacre l'apparition d'une demeure intime au sein de la résidence officielle. Moins qu'à la magnificence, les animaux se trouvent désormais associés à la quête de l'existence privée confortable privilégiée par le roi et son entourage. À travers l'artisanat, l'industrie du luxe et la gastronomie les bêtes participent d'une consommation somptuaire qui définit l'art de vivre des Lumières. Mais l'opinion, indisposée par le coût des ménageries et celui des équipages, juge sévèrement des dépenses qui permettent aux princes de se comporter comme de simples particuliers. Le faste équestre et cynégétique, notamment, joue un rôle prépondérant dans l'effondrement de la monarchie, car les réformes destinées à limiter le nombre de chiens et de chevaux nécessaires au service de la cour interviennent trop tard. Déjà, la Révolution éclate et conduit à des choix autrement plus radicaux.

 

Abbaye cistercienne de Preuilly 1118-2018

Blary, F., & Flambard Héricher, A.-M. (2021). Abbaye cistercienne de Preuilly 1118-2018: Une redécouverte scientifique. Bruxelles: CReA-Patrimoine.  

 

L'Animal et l'Homme

Blary, F., & Flambard Héricher, A. M. (2021). L'Animal et l'Homme: De l'exploitation à la sauvegarde. Paris: CTHS. doi:10.4000/books.cths.15485  

 

André LAWALREE, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840). La famille, l'œuvre

Dierkens, A., & Duvosquel, J.-M. (2021). André LAWALREE, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840). La famille, l'œuvre. Saint-Hubert: Musée Pierre-Joseph Redouté.  

 

Les Comédiens itinérants à Bruxelles au XVIIIe siècles (Comédiennes et comédiens).

Van Aelbrouck, J.-P., Loir, C., & André, V. (2021). Les Comédiens itinérants à Bruxelles au XVIIIe siècles (Comédiennes et comédiens).: Etudes sur le XVIIIe siècle, sous la direction de Valérie André et Christophe Loir.  

 

Religious Practices and Christianization of the Late Antique City (4th-7th c.)

Busine, A. (2021). Religious Practices and Christianization of the Late Antique City (4th-7th c.): rééd. paperback.  

 

2020

Ressources et Construction : La Transmission des Savoirs sur Les Chantiers

Blary, F., & Gély, J.-P. (2020). Ressources et Construction : La Transmission des Savoirs sur Les Chantiers.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/318323/3/Ressources_et_construction.pdf

 

Crises. Uma Perspectiva Multidisciplinar

Cândido da Silva, M., Wilkin, A., Jaumain, S., & Louault, F. (2020). Crises. Uma Perspectiva Multidisciplinar. São Paulo (BR): Intermeios.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/354352/3/Crises.png

 

2019

Religion, animaux et quotidien au Moyen Âge

Duvosquel, J.-M., de Waha, M., Sansterre, J.-M., Schroeder, N., & Wilkin, A. (2019). Religion, animaux et quotidien au Moyen Âge: Etudes offertes à Alain Dierkens. Bruxelles: Timpermans.  

 

Iconographie médiévale entre Antiquité et art roman. D'acanthes et d'écailles. Recueil d'articles de Jacqueline Leclercq-Marx

Dierkens, A., D'Hainaut, B., & Pion, C. (2019). Iconographie médiévale entre Antiquité et art roman. D'acanthes et d'écailles. Recueil d'articles de Jacqueline Leclercq-Marx.  

 

Destouches et la vie théâtrale

Plagnol-Diéval, M.-E., Ramond, C., Poirson, M., André, V., & D'Hainaut, B. (2019). Destouches et la vie théâtrale: Etudes sur le XVIIIe siècle. Sous la direction de Valérie André et Brigitte D'Hainaut-Zveny, avec la collaboration éditoriale de Valérie André. Bruxelles: Editions de l'ULB.  

 

De Straat anders bekeken

Loir, C., & Paredes, C. (2019). De Straat anders bekeken.  

 

Voir la rue autrement

Loir, C., & Paredes, C. (2019). Voir la rue autrement.  

Numéro de revue accessible sur le site http://patrimoine.brussels/decouvrir/publications/notre-revue-par-article/ndeg32-voir-la-rue-autrement/articles-du-ndeg32 De plus en plus, la rue fait l'actualité. Les publications sur la rue se multiplient depuis une dizaine d'années dans des approches historique, géographique, culturelle, sociologique, architecturale . Par contre, l'histoire matérielle et patrimoniale de la rue, et plus globalement de l'espace public, reste en grande partie à écrire. Certes, il existe plusieurs guides et recommandations sur l'aménagement de l'espace public prenant en compte la dimension patrimoniale, à l'exemple des publications de Streets for All porté par Historic England ou, en région bruxelloise, du Manuel des espaces publics et d'une récente étude sur la voirie néoclassique . Cependant, les études patrimoniales restent encore majoritairement centrées sur le bâti.L'objectif de ce numéro de Bruxelles-Patrimoines est donc d'étudier la rue sous l'angle patrimonial en en retraçant son évolution historique et ses caractéristiques matérielles, en réfléchissant aux outils les plus appropriés pour déterminer leur valeur patrimoniale et pour assurer leur conservation. Pour ce faire, il est bien sûr indispensable de se départir de la vision essentiellement fonctionnelle et technique qui, au 20e siècle, a considéré la rue uniquement comme une voie de circulation. Pour en saisir la valeur patrimoniale, il faut « voir la rue autrement », pour paraphraser le sous-titre de l'ouvrage de Michaël Darin sur la comédie urbaine dans lequel il proposait de « voir la ville autrement » pour saisir la complexité de la fabrique urbaine .Ainsi, les différents auteurs ayant participé à ce numéro nous aident tout d'abord à comprendre la mise en place des éléments constitutifs de la rue moderne durant le long 19e siècle, et plus particulièrement de ses caractéristiques physiques avec l'adoption d'un nouveau profil marqué par l'introduction du trottoir (C. Loir), l'élargissement du gabarit entraînant le réalignement des voies existantes (T. Schlesser), la systématisation du revêtement pavé (F. Tourneur), l'intégration des plantations en voirie (C. Sommeillier, C. Leclercq, B. Campanella). Aux alentours de 1900, l'espace public et la rue en particulier sont au cœur des débats, comme en témoignent l'esthétisation de la ville (C. Chéron) ou les modes de représentations graphiques des rues historiques (C. Paredes). Après plus d'un demi-siècle où elle est reléguée au rang de simple artère circulatoire, plusieurs publications dans les années 1980 et 1990 témoignent des prémices de la reconquête de l'espace public (M. Demanet). Quant à la protection légale des voiries historiques, elle est tardive, limitée et complexe (M. Muret). Elargir la notion même de patrimoine et considérer la rue comme un paysage urbain (A. Autenne) est d'autant plus urgent qu'il faut malheureusement constater la faible prise en considération de la dimension patrimoniale dans les récents réaménagements de l'espace public en région bruxelloise (T. Jossart). Il s'agit de concilier préservation du patrimoine et enjeux contemporains en matière d'accessibilité et durabilité, tout en tenant compte des spécificités de certaines artères, à l'exemple des rues du centre historique de la zone Unesco (Q. Demeure, P. Cordeiro) et des chaussées structurant la voirie à l'échelle régionale (M. Alecian).S'il invite à voir, à étudier et à évaluer la rue autrement, ce numéro invite aussi à poursuivre l'analyse. Voulant mettre l'accent sur ce qu'il y a de plus ordinaire, nous nous sommes limités à l'objet « rue », en l'isolant de la « place urbaine » qui, dans le cadre d'une étude générale de l'espace public devrait bien sûr elle aussi être intégrée. Et même en ce qui concerne la rue, nous avons souvent centré le regard sur la voirie, ce qui nous a semblé plus original, mais l'enjeu serait maintenant de réintégrer les formes bâties pour saisir le paysage urbain dans sa globalité.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/301963/3/epreuves.pdf

 

2018

Approvisionner la ville. Flux alimentaires et circulations urbaines du Moyen Age au XIXe siècle.

Knaepen, A., Loir, C., & Wilkin, A. (2018). Approvisionner la ville. Flux alimentaires et circulations urbaines du Moyen Age au XIXe siècle. Bruxelles: Editions de l'Université Libre de Bruxelles.  

Si l'historiographie contemporaine a abondamment exploré l'histoire de l'alimentation, elle invite encore à poursuivre et à renouveler l'étude des marchés urbains, de leur approvisionnement, de la sécurité alimentaire et du manger dans l'espace public. Le volume offre un ensemble cohérent de contributions consacrées tant à la « géographie » économique et sociale des échanges alimentaires qu'aux questions d'urbanisme et de circulation des personnes et des biens en Europe occidentale et méditerranéenne, du Moyen Age à la fin du XIXe siècle. Il s'intéresse, au travers d'exemples concrets, aux défis que pose la présence sur les marchés urbains de multiples intervenants (marchands locaux ou étrangers, acheteurs de statuts divers, représentants des autorités…). Il montre comment la gestion des flux alimentaires et des problèmes de circulation qu'ils induisent s'est traduite par l'adoption d'une série de mesures de régulation et par des tentatives d'aménagement de l'espace urbain. Il pose aussi la question de la sûreté et de la qualité des aliments, qui est au cœur de la « police des vivres » - car garantir que la nourriture est « saine et loyale » apparaît comme une prérogative et un devoir des autorités. Ces études des marchés alimentaires éclairent par conséquent d'une manière originale et particulière certaines des mutations qui affectent le milieu urbain depuis le Moyen Age

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/249252/3/Approvisionner_la_ville._Flux_alimentair.pdf

 

2017

Penser la paysannerie médiévale : un défi impossible ? Recueil d'études offert à Jean-Pierre Devroey

Dierkens, A., Schroeder, N., & Wilkin, A. (2017). Penser la paysannerie médiévale : un défi impossible ? Recueil d'études offert à Jean-Pierre Devroey. Paris: Publications de la Sorbonne.  

 

Les Carolingiens dans le bassin mosan

CLOSE, F., Dierkens, A., & Wilkin, A. (2017). Les Carolingiens dans le bassin mosan: Autour des palais de Herstal et Jupille. Namur: IPW.  

 

Les Carolingiens dans le bassin mosan autour des palais de Herstal et de Jupille

Dierkens, A., CLOSE, F., & Wilkin, A. (2017). Les Carolingiens dans le bassin mosan autour des palais de Herstal et de Jupille. Namur: IPW.  

 

Nourrir la ville. Flux alimentaires et circulations urbaines du Moyen Âge au XIXe siècle

Knaepen, A., Loir, C., & Wilkin, A. (2017). Nourrir la ville. Flux alimentaires et circulations urbaines du Moyen Âge au XIXe siècle. Bruxelles: Éditions de l'Université de Bruxelles.  

 

2016

L'église Saint-Jacques à Liège. Templum pulcherrimum. Une histoire, un patrimoine

Wilkin, A., Allart, D., Piavaux, M., & Van Den Bossche, B. (2016). L'église Saint-Jacques à Liège. Templum pulcherrimum. Une histoire, un patrimoine. Namur: Institut du Patrimoine Wallon.  

 

Les Cuisines

Blary, F. (2016). Les Cuisines: 138e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Coll. : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique). Paris: CTHS.  

Le 138e congrès des Sociétés historiques et scientifiques qui s'est tenu à Rennes en avril 2013 a proposé comme thème général « Se nourrir. Pratiques et stratégies alimentaires ». Les orientations données par l'argumentaire développé par Claude Mordant, président de la Section de Pré-Protohistoire et président du CTHS à l'époque, devaient donner au plus grand nombre de chercheurs de différentes spécialités l'opportunité de développer une approche à la fois diachronique et interdisciplinaire. Les productions des chercheurs réunis au sein du thème « Cuisine » s'inscrivent ici en parfaite adéquation avec ce souhait initial.

 

Het delen van de openbare ruimte in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest (Katernen van het Kenniscentrum van de mobiliteit in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest, 5)

Loir, C., Brandeleer, C., Ermans, T., Hubert, M., Janssens, I., Lannoy, P., & Vanderstraeten, P. (2016). Het delen van de openbare ruimte in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest (Katernen van het Kenniscentrum van de mobiliteit in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest, 5).  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/309984/5/katern_nr_5-hoofdstuk_1-4.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/309984/4/katern_nr_5-hoofdstuk_5-6.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/309984/3/katern_nr_5-hoofdstuk_7-9.pdf

 

Le partage de l'espace public en Région de Bruxelles-Capitale (Cahiers de l'Observatoire de la Mobilité de la Région de Bruxelles-Capitale, 5), Bruxelles, 2016

Loir, C., Brandeleer, C., Ermans, T., Hubert, M., Janssens, I., Lannoy, P., & Vanderstraeten, P. (2016). Le partage de l'espace public en Région de Bruxelles-Capitale (Cahiers de l'Observatoire de la Mobilité de la Région de Bruxelles-Capitale, 5), Bruxelles, 2016.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/309983/4/le_partage_de_lespace_public.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/309983/3/le_partage_de_lespace_public_suite.pdf

 

Catheline Périer-D'Ieteren. Étudier, enseigner et préserver l'oeuvre d'art : éloge de l'interdisciplinarité

Gesché-Koning, N., Henderiks, V., Rosier, F., & Zdanov, S. (2016). Catheline Périer-D'Ieteren. Étudier, enseigner et préserver l'oeuvre d'art : éloge de l'interdisciplinarité. Bruxelles: Éditechnart.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/231975/3/Zdanov2016dTABLE.pdf

 

2015

Etudes sur le XVIIIe siècle

Perrin Khelissa, A., André, V., D'Hainaut, B., et al. (2015). Etudes sur le XVIIIe siècle: Corrélations : les objets du décor au siècle des Lumières.  

 

Ecrire les sciences

Guedron, M., Laboulais, I., André, V., & D'Hainaut, B. (2015). Ecrire les sciences. Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles.  

 

Religious Practices and Christianisation of the Late Antique City (4th-7th c.)

Busine, A. (2015). Religious Practices and Christianisation of the Late Antique City (4th-7th c.). Leiden - Boston: Brill.  

In Religious Practices and Christianization of the Late Antique City, historians, archaeologists and historians of religion provide studies of the phenomenon of the Christianization of the Roman Empire within the context of the transformations and eventual decline of the Greco-Roman city. The eleven papers brought together here aim to describe the possible links between religious, but also political, economic and social mutations engendered by Christianity and the evolution of the antique city. Combining a multiplicity of sources and analytical approaches, this book seeks to measure the impact on the city of the progressive abandonment of traditional cults to the advantage of new Christian religious practices.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/172318/4/Busine_Religious_Practices.pdf

 

Town and countryside in the Middle Ages. Dynamic interactions.

Wilkin, A., Naylor, J. D., Keene, D., & Bijsterveld, A. (2015). Town and countryside in the Middle Ages. Dynamic interactions. Brepols.  

 

2014

A la recherche d'un temps oublié... Histoire, Art et archéologie de l'abbaye de Stavelot-Malmedy au XIIIe siècle

Van Den Bossche, B., Dierkens, A., & Schroeder, N. (2014). A la recherche d'un temps oublié... Histoire, Art et archéologie de l'abbaye de Stavelot-Malmedy au XIIIe siècle: Actes du colloque de Stavelot. Stavelot: Abbaye de Stavelot.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/135888/4/VX-011819_abbyy.pdf

 

Henri Pirenne, Histoire de l'Europe éditée d'après les carnets de captivité (1916-1918), suivie des Souvenirs de captivité

Devroey, J.-P., & Knaepen, A. (2014). Henri Pirenne, Histoire de l'Europe éditée d'après les carnets de captivité (1916-1918), suivie des Souvenirs de captivité.  

Le 18 mars 1916, Henri Pirenne et son collègue Paul Fredericq sont arrêtés et déportés en Allemagne, parce que tous deux incarnent, aux yeux de l'Occupant, la résistance des universitaires gantois à la réouverture de leur Alma Mater. Incarcéré dans des camps de prisonniers militaires et civils, puis assigné à résidence dans la ville universitaire d'Iéna, l'historien belge est finalement relégué à Creuzburg, une bourgade rurale de la Thuringe. Il y passe presque deux ans, du 29 janvier 1917 jusqu'à l'Armistice. Afin de résister intellectuellement et moralement à un isolement difficile à supporter, Henri Pirenne se lance, du 31 janvier 1917 au 7 août 1918, dans l'écriture de l'esquisse d'une histoire de l'Europe. Interrompu en pleine histoire de la Renaissance par l'arrivée à Creuzburg de sa femme et de son plus jeune fils, l'historien abandonne son manuscrit, qui sera publié à titre posthume, en 1936, par son fils Jacques. Accueillie comme un véritable tour de force intellectuel, parce que rédigée avec l'aide d'un « simple manuel scolaire », l'Histoire de l'Europe connaît un immense retentissement dans le contexte d'inquiétude et d'incertitude suscité par les succès des régimes totalitaires, ainsi que par l'exacerbation des tensions internationales qui précède immédiatement la deuxième guerre mondiale.L'œuvre présentée ici méritait une triple révision scientifique. Il convenait en effet (1) de la restituer en tant qu'exercice de résistance quotidienne, mais aussi d'analyse de la diversité des parcours historiques des nations européennes - parcours qui avaient abouti à la guerre ; (2) d'éclairer ses conditions de production scientifique ; et (3) d'en restaurer le texte inachevé et inabouti, qui avait pâti de nombreuses coupes et révisions, ainsi que de l'accumulation, lors de son édition, d'une multitude d'erreurs factuelles concernant tant les événements et les personnages historiques, que les localisations et les datations.Traduite en anglais, en néerlandais, en allemand, en italien, en japonais et en croate, et régulièrement rééditée, l'Histoire de l'Europe est un classique de l'histoire intellectuelle du xxe siècle. Cette nouvelle édition inclut plus de soixante pages restées inédites, rétablit le texte des carnets de captivité et y ajoute des informations factuelles dont l'auteur ne disposait pas lors de sa rédaction. Elle est complétée par la réédition des Souvenirs de captivité en Allemagne (mars 1916-novembre 1918), publiés par Henri Pirenne en 1920, qui restitue le climat et les conditions d'existence du savant durant sa déportation en Allemagne.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/177474/1/Pirenne_Europe.pdf

 

Bâtir la ville

Blary, F., et al. (2014). Bâtir la ville: Actes du colloque de Tours, 138e congrès du CTHS. Paris: CTHS.  

'histoire de l'approvisionnement en pierre à bâtir de la ville nécessite une approche pluridisciplinaire. Les auteurs des textes réunis ici sont géologues, archéologues et historiens. Ils associent leurs méthodes et leurs expériences à cette recherche. L'analyse archéologique des bâtis et des archives du sol, jointe à l'étude des sources historiques et à l'examen attentif des ressources naturelles, permet de dresser un schéma de ces approvisionnements et de placer en parallèle leurs développements avec celui du phénomène urbain qui a concouru à les mettre en œuvre. Cet ouvrage apporte des éclairages ponctuels et précis s'inscrivant dans le temps court en privilégiant l'examen de l'approvisionnement d'un chantier urbain, et d'autre part, se positionne d'une manière plus novatrice dans le temps long, cherchant à circonscrire les grandes étapes et les modes d'approvisionnement de l'entité urbaine de l'Antiquité à l'Époque moderne. Il ouvre la voie à une réflexion actuelle de la gestion des ressources en matériaux de construction de la ville du futur.

 

2013

La destruction dans l'histoire

Engels, D., Martens, D., & Wilkin, A. (2013). La destruction dans l'histoire: Pratiques et discours. P. I. E. Peter Lang.  

 

Dictionnaire d'Histoire de Bruxelles

Jaumain, S., Deligne, C., Deneef, A., Duvosquel, J.-M., Riano, A.-I., Poncelet, C., & Weinstein, L. (2013). Dictionnaire d'Histoire de Bruxelles.  

 

Marche et espace urbain de l'Antiquité à nos jours. Dossier spécial de la revue CLARA

Desprechins, A., le Maire de Romsée, J., & Loir, C. (2013). Marche et espace urbain de l'Antiquité à nos jours. Dossier spécial de la revue CLARA. Bruxelles: CLARA.  

 

New Approaches to Medieval Urban Literacy

Declercq, G., Mostert, M., Ysebaert, W., & Adamska, A. (2013). New Approaches to Medieval Urban Literacy.  

An important topic in research on medieval literacy is the growth of so-called literate mentalities. In medieval towns one seems to have had more chance of being confronted with writing than elsewhere. The readiness on the part of town dwellers to engage in the use of written documents can be considered as an important sign of changes in thinking and the perception of the world. This urban use of written modes of communication needs to be studied in the context of all modes of communication available to town dwellers.The papers in this volume try to understand medieval urban literacy from a pan-European perspective, in which both western and Byzantine urban societies are taken into account. They cover several areas of medieval Latinitas (Switzerland, Hungary, Poland, England, France and Belgium) as well as medieval Byzantium.Together, they create an opportunity for putting into a comparative perspective not only the phenomenon of urban literacy, but also the different scholarly traditions in approaching the subject.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/85993/1/2dedrukproefmei2013.pdf

 

Eveque et prince. Notger et la Basse-Lotharingie aux alentours de l'an mil

Wilkin, A., & Kupper, J.-L. (2013). Eveque et prince. Notger et la Basse-Lotharingie aux alentours de l'an mil. Liège: Presses Universitaires de Liège.  

 

2012

Le blasphème

Schreiber, J.-P., & Dierkens, A. (2012). Le blasphème: du péché au crime. Bruxelles: Éditions de l'Université de Bruxelles.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/117276/3/i9782800415208_f.pdf

 

Etudes sur le XVIIIe siècle

Van Staen, C., André, V., D'Hainaut, B., et al. (2012). Etudes sur le XVIIIe siècle: Jean-Jacques Rousseau (1712-2012). Matériau pour un renouveau critique. Bruxelles: Editions de l'université de Bruxelles.  

Si tout au long de cette année 2012, les fastes de la célébration auront pu donner de la critique rousseauiste l'image d'une discipline riche et variée, prospérant avec éclat et virtuosité, cette efflorescence du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau (1712-2012) peine à masquer la crise et les divergences parfois violentes qui la traversent. Celles-ci n'auraient guère d'importance, si, entre autres enjeux cruciaux, elles ne touchaient Rousseau lui-même, ainsi que la compréhension que nous pouvons avoir de son œuvre.Jadis guidée par la seule volonté de faire progresser la connaissance du Citoyen de Genève, l'inflation des études qui lui sont vouées n'est désormais plus dictée par de seuls motifs scientifiques, mais aussi par une concurrence tacite entre les tenants d'approches vues comme radicalement différentes, tendant à restituer Rousseau à l'intégrité de son texte selon les exigences de la philologie traditionnelle ; à le penser sous un angle historique voué à l'émergence de l'œuvre en son siècle, à sa réception et à ses travestissements posthumes ; ou, au contraire, à l'interpréter dans une visée purement conceptuelle et spéculative tentant de l'unifier et d'en assurer la compatibilité avec des idéologies et courants de pensée ultérieurs, dont les ramifications se prolongent jusqu'à notre temps.Longtemps opacifiées par la variété de leurs manifestations, à l'image d'une œuvre polygraphique abordant de front la philosophie politique, la pédagogie, la musique, la botanique, la chimie, la cosmographie, l'histoire, mais aussi le théâtre, le roman et l'autobiographie, ces divergences se sont incarnées, à l'heure du tricentenaire, en autant de projets rivaux, manifestant chez chacun le désir de s'approprier, de domestiquer, d'inféoder Rousseau à une lecture, une approche, une méthode ou une discipline uniques.Ce désir, qui trouve ses sources dans le rapport particulier instauré par Rousseau entre lui et ses lecteurs (l'espoir de voir une génération de lecteurs plus justes réhabiliter sa mémoire), se traduit au sein même de la critique par l'adoption de postures caractéristiques, par une certaine poétique inspirée de l'œuvre qu'elle est supposée élucider, ainsi que par la multiplication panique de publications cherchant, par le nombre, à asseoir une autorité sur le corpus, à minoriser ou discréditer toute dissidence, et à se faire enfin le maître et défenseur de la pensée qu'initialement on ne cherchait qu'à comprendre.Où faut-il donc chercher Rousseau ? Peut-être en ces pages qui, rassemblant dix-sept études réalisées par de chercheurs de toutes générations, spécialités et nationalités, font l'audacieux pari que la richesse encyclopédique et la complémentarité des approches vouées à Rousseau ne sont guère de vaines promesses.Depuis leur lancement en 1974, les Etudes sur le XVIIIe siècle n'avaient pas encore consacré un volume complet de leur prestigieuse collection à l'œuvre, à la vie et aux idées de Jean-Jacques Rousseau. Par cette publication, elles rendent enfin au Citoyen le plus subtil des hommages : celui qui dénonce l'autocélébration aveuglée de ses lecteurs, pour revenir, en toute simplicité et sans fastes, à lui seul.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/136920/3/Etudes_Rousseau.pdf

 

Jaarboek voor Ecologische geschiedenis 2010 : Steden en water

Deligne, C., & Soens, T. (2012). Jaarboek voor Ecologische geschiedenis 2010 : Steden en water.  

 

Autour de Yoshiki Morimoto

Devroey, J.-P., & Wilkin, A. (2012). Autour de Yoshiki Morimoto: Les structures agricoles en dehors du monde carolingien, formes et genèse. Bruxelles: Le Livre Timperman.  

Tout au long de son oeuvre, Yoshiki Morimoto (1934-2012) s'est affirmé comme un des meilleurs spécialistes de l'économie du Haut Moyen Âge. Son esprit conciliateur a toujours cherché à jeter des ponts entre des traditions historiographiques parfois cloisonnées ou entre des visions antagonistes. Le présent volume réunit les contributions de douze archéologues et historiens européens et japonais animés par le souci de lui rendre hommage, en discutant des structures agricoles des espaces jouxtant le centre du monde carolingien, qu'ils aient ou non été temporairement intégrés à ce dernier. En adoptant le grand domaine classique "carolingien" comme point de comparaison, on cherche notamment à mesurer dans ces espaces frontaliers l'existence éventuelle et le poids de corvées qui formaient le socle de ce "système classique", de manière à permettre de mesurer l'originalité de ce dernier et de stimuler des recherches comparatives ultérieures.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/174604/1/morimotofolder.pdf

 

Eileen Power, Gens du Moyen Âge

Power, E., Devroey, J.-P., & van Berg, P.-L. (2012). Eileen Power, Gens du Moyen Âge: Six croquis de la vie ordinaire. Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles.  

Eileen Power est âgée de trente-cinq ans lorsqu'elle met la dernière main, en 1924, à ce petit livre extraordinaire, rédigé comme un antidote à la littérature savante des historiens. Elle y déroule la vie de six « gens ordinaires » saisis dans leur vie familiale et dans leurs activités professionnelles : le paysan Bodo et sa femme Ermentrudis, habitants d'un domaine rural près de Paris à l'époque de Charlemagne ; Marco Polo et les missionnaires catholiques en Extrême-Orient au XIIIe siècle; Madame Eglentyne, la prieure de Chaucer sortie des Contes de Canterbury ; un vieux bourgeois de Paris, décrivant à sa jeune épouse l'art de bien tenir son ménage à la fin du XIVe siècle ; Thomas Betson, marchand anglais de l'Etape des Laines au XVe siècle et sa promise, la petite Katherine Riche ; la lignée des Paycocke, manufacturiers de draps de Coggeshall, régnant sur leur monde de fileuses, de cardeurs, de tisserands, de peigneurs et de teinturiers au XVIe siècle. Croisant toutes les sources à sa disposition, documents fonciers, récits de voyage, testaments, contes et romans, peintures chinoises, pierres tombales et décorations d'église, elle livre ici une leçon magistrale d'histoire vivante, une nouvelle manière d'écrire l'histoire très proche de celle de Marc Bloch dans la Société féodale. Pionnière, son œuvre annonce les premiers accomplissements de la microhistoire comme Le fromage et les vers de Carlo Ginzburg (1976) ou Le retour de Martin Guerre de Natalie Zemon Davis (1983). Resté jusqu'ici inédit en français, Medieval People est régulièrement réédité en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis où il est considéré comme un classique de l'histoire sociale. Il a été traduit en espagnol, en japonais, en néerlandais, en italien et en coréen.

 

2011

Le monde de l'Antiquité tardive de Marc Aurèle à Mahomet

Dierkens, A. (2011). Le monde de l'Antiquité tardive de Marc Aurèle à Mahomet. Bruxelles: Éditions de l'Université de Bruxelles.  

 

Art et religion

Dierkens, A., Peperstraete, S., & Vanderpelen, C. (2011). Art et religion. Bruxelles: Éditions de l'Université de Bruxelles.  

Quels que soient le lieu ou la civilisation que l'on explore, des relations profondes entre religion et art se décèlent. L'art traduit volontiers les aspects des fonctions religieuses, soit dans le cadre organisé d'un rituel, soit plus spontanément, dans l'expression de la foi personnelle ou collective. Les religions font appel aux artistes pour rendre apparent et intelligible l'invisible mais se heurtent souvent à eux en leur imposant des formes. Mais si bien des civilisations ont fait l'objet d'études fouillées sur la manière dont elles articulaient l'art et la religion, force est de constater que très peu de chercheurs se sont attelés à une vue transversale de ces notions. Cet ouvrage s'inscrit dès lors dans une perspective comparative ayant pour but de souligner les diachronies et les spécificités religieuses.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/262871/3/i9782800415017_f.pdf

 

Villes et villages : organisation et représentation de l'espace. Mélanges offerts à Jean-Marie Duvosquel à l'occasion de son soixante-cinquième anniversaire

Dierkens, A., Loir, C., Morsa, D., & Vanthemsche, G. (2011). Villes et villages : organisation et représentation de l'espace. Mélanges offerts à Jean-Marie Duvosquel à l'occasion de son soixante-cinquième anniversaire. Bruxelles: Le livre Timperman.  

 

La promenade au tournant des XVIIIe et XIXe siècles (Belgique - France - Angleterre)

Loir, C., & Turcot, L. (2011). La promenade au tournant des XVIIIe et XIXe siècles (Belgique - France - Angleterre). Bruxelles: Editions de l'Université.  

 

Quantifying monetary supplies in Greco-Roman times

De Callatay, F. (2011). Quantifying monetary supplies in Greco-Roman times. Bari: Edipuglia.  

 

2010

Methods of art history tested against prehistory (symposium C74)

Groenen, M., & Martens, D. (2010). Methods of art history tested against prehistory (symposium C74). Oxford: Archaeopress.  

 

Wibald en questions

Schroeder, N., & Lemeunier, A. (2010). Wibald en questions: Un grand abbé lotharingien du XIIe siècle. Actes du colloque de Stavelot, 19-20 novembre 2010. Stavelot: Chauveheid.  

 

Les élites et la richesse au Haut Moyen Âge

Devroey, J.-P., Feller, L., & Le Jan, R. (2010). Les élites et la richesse au Haut Moyen Âge. Turnhout: Brepols.  

 

2009

Occuper, organiser et ordonner l'espace urbain

Tellier, C., Deligne, C., Babar, L., & Bauwelinckx, A. (2009). Occuper, organiser et ordonner l'espace urbain. Articulo.  

 

De la mer du Nord à la Méditerranée. Francia media. Une région au cœur de l'Europe (c. 840-c. 1050)

Dierkens, A., Gaillard, M., Margue, M., & Pettiau, H. (2009). De la mer du Nord à la Méditerranée. Francia media. Une région au cœur de l'Europe (c. 840-c. 1050). Luxembourg: Centre luxembourgeois de documentation et d'études médiévales.  

 

La performance des images

Dierkens, A., Bartholeyns, G., & Golsenne, T. (2009). La performance des images. Bruxelles: Éditions de l'Université de Bruxelles.  

L'image, avant de représenter, de signifier, agit et fait agir. La performance des images, dont ce livre entreprend l'exploration, est à comprendre d'abord comme l'évaluation de leur efficacité : quels sont les effets des images ? C'est ensuite leur agentivité : en quelle manière les images sont-elles des êtres vivants ? C'est aussi leur performativité : comme il y a des actes de parole, il y a des actes d'image dont les modalités peuvent être détaillées. Enfin, c'est leur puissance : que peut une image, dont un texte, par exemple, serait incapable ? L'image chrétienne tient ici une place à part car, loin d'être une simple « Bible des illettrés » soumise au règne du texte, elle imprègne tous les aspects de la vie et de la pensée des sociétés chrétiennes, depuis leurs fondements théologiques et anthropologiques - Dieu créa l'homme à son image ; le Fils est l'image du Père - jusqu'aux utilisations les plus diverses des objets visuels. Mais en Occident ce n'est pas seulement au Moyen Âge que les images sont actives : ce livre est aussi consacré aux nouvelles formes de performances visuelles qui sont apparues avec la Renaissance ou la société mass-médiatique.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/262870/3/i9782800414744_000_f.pdf

 

Formes et figures du goût chinois dans les anciens Pays-Bas

D'Hainaut, B., & Marx, J. (2009). Formes et figures du goût chinois dans les anciens Pays-Bas. Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles.  

Les contributions réunies dans ce volume contextualisent le goût chinois en Occident et les vecteurs de transmission de cette séduction. Elles dévoilent également l'intérêt et la qualité des « chinoiseries » réalisées dans nos régions au XVIIIe siècle.L'histoire de la chinoiserie est celle d'une ambition économique qui chercha à donner une nouvelle extension, maritime, aux anciennes routes de la soie afin de capter au profit des nombreuses Compagnies des Indes orientales, créées à cet effet, une partie des parts de marché qu'impliquait ce commerce avec l'Extrême-Orient. Ainsi envahirent l'Europe une foule de « produits de la Chine » - porcelaines, textiles, laques, objets de luxe - dont la possession a le plus souvent été un marqueur de distinction sociale. Le développement de la chinoiserie et du goût chinois au XVIIIe siècle est un phénomène européen, qui s'inscrit dans la dynamique même instaurée par la Pensée des Lumières, où l'on détecte un courant utopique fondé à la fois sur l'idée de la reconstitution d'un Éden perdu, et sur celle d'une communauté politique et sociale restaurée. Sur le plan stylistique, l'influence de la Chine s'est trouvée en phase avec les grandes tendances du goût régnant entre 1720-1770, dominé par la confusion des figures et de l'ornement ; les effets de surface dus à la découverte de matières nouvelles comme la porcelaine et la laque ; et l'imbrication des formes. Il est clair que l'appropriation du goût chinois en Europe s'est exprimée à travers une démarche dont il convient d'apprécier le caractère subversif, puisque l'art rocaille apparaît incontestablement comme une tentative de mettre entre parenthèses certains des principes de la représentation classique. Le déni du système perspectif, le refus d'utilisation du système proportionnel des ordres, l'expérimentation systématique de l'asymétrie, de fréquentes propositions pour des compositions non centrées, comme la légitimité reconnue à des variations non proportionnelles d'échelle sont autant d'éléments qui participent à la proposition d'un système de composition alternatif au système classique.Devant l'impossibilité évidente de proposer ici un aperçu complet de cette histoire d'influences, d'appropriations et de réinterprétations, les éditeurs ont choisi de privilégier certains pans de cette histoire, moins récemment investigués ou laissés parfois en friche. Ils ont pris l'option de centrer ce volume sur deux axes particuliers : privilégier, d'une part, l'étude des vecteurs de transmission de cette séduction ainsi que l'appréciation de la manière dont ces agents ont contribué à « colorer » les éléments transmis ; et attirer, d'autre part, l'attention sur l'intérêt et la qualité, souvent mésestimés, des « chinoiseries » réalisées dans nos régions au XVIIIe siècle.Des questionnements fondamentaux sont ici esquissés : sur le degré d'extension du concept (par rapport, notamment, à l'expression littéraire) ; sur le degré d'adéquation de ses formes et de ses expressions par rapport à la réalité chinoise ; sur la place occupée par la chinoiserie dans le discours et la culture globale des Lumières, sur les agents de la diffusion - en particulier les missionnaires - et les modalités de celle-ci. Dans les Pays-Bas méridionaux (1715-1792), la chinoiserie et le goût chinois ont beaucoup contribué à créer, dans les habitudes de vie et l'environnement familier des classes aristocratiques, une sociabilité élégante et distinguée. En ce sens, l'architecture pavillonnaire des jardins anglo-chinois - à Kew comme à Potsdam ou à Drottningholm par exemple, ou, dans les Pays-Bas méridionaux, à Enghien, Belœil ou Boekenberg -, matérialise des lieux de plaisance, voire de « libertinage » - au sens intellectuel - liés à de nouvelles formes de sensibilité, et même à de nouvelles formes de pensée, axées sur la discontinuité, la diversité et l'esthétique du fragment. Mais, surtout, au-delà, dans un pays d'étendue réduite, de tradition intellectuelle relativement conformiste, elle a incontestablement constitué un élément d'ouverture vers le mouvement des Lumières, et elle a sans aucun doute contribué à forger la prescience d'une certaine forme de cosmopolitisme et d'appréciation de l'altérité.

 

L'Expo 58.

Deligne, C., & Jaumain, S. (2009). L'Expo 58.: Un tournant dans l'histoire de Bruxelles. Bruxelles: Le Cri.  

Le cinquantenaire de l'Expo 58 a été célébré avec faste. Expositions, dossiers spéciaux dans la presse, émissions télévisées permettant à un public varié d'exposer ses souvenirs... tout a été mis en oeuvre pour rappeler l'importance et le succès de l'événement. A contre-courant de ces commémorations convenues, l'objectif de cet ouvrage est d'examiner l'impact de l'Exposition sur la ville qui l'a accueillie : Bruxelles. Profitant du recul qui permet au chercheur de jeter un regard rétrospectif dépassant le simple témoignage ou le ressenti personnel, il propose un décryptage de l'événement d'un point de vue bruxellois. Il montre que l'Expo célébrée en 1958 par de nombreux habitants de la capitale eut en définitive un impact bien plus considérable sur leur vie quotidienne qu'ils avaient pu l'imaginer à l'époque. Ce livre a donc pour ambition non seulement de re-contextualiser l'évènement mais aussi de s'interroger sur le chemin parcouru depuis lors en matière de politiques urbaines, qu'il s'agisse d'urbanisme, de mobilité, de logement, d'internationalisation ou de marketing. Derrière l'analyse de l'impact de l'Exposition sur la ville, il pose la question du lien entre développement urbain et évènements internationaux. Nourri par des études approfondies et des mises en perspective sur la longue durée de sociologues, politologues architectes, géographes et historiens, il ouvre les portes d'une réflexion globale tant sur le passé que sur le devenir de la région bruxelloise, dans une période, où plus que jamais, elle est l'enjeu de désirs contradictoires.

 

Modernité du libre examen

Devroey, J.-P., Perelman, C., & Stengers, J. (2009). Modernité du libre examen: Textes de Chaïm Perelman et Jean Stengers. Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles.  

Dans les années 1920, le libre examen fut confronté à de nouveaux adversaires séculiers dont les doctrines, qui niaient la liberté de l'esprit, se situaient en dehors ou même à l'opposé du champ religieux. Il lui faudra les années d'entre-deux-guerres et le conflit mondial pour prendre la mesure de ces défis qui déplacèrent les controverses du domaine de l'enseignement et de la science à celui des libertés démocratiques et de la morale. 175 ans après sa fondation, l'Université de Bruxelles, née d'une idée, doit s'interroger sur ses idéaux et ses principes avec les outils de la recherche, en envisageant le problème du libre examen sous un angle théorique et dans une comparaison dans le temps, au XIXe et au XXe siècle. Cette recherche doit être menée sur trois plans: pourquoi fut fondée l'Université libre en 1834? Comment le concept de libre examen a-t-il évolué depuis son apparition au XVIe siècle jusqu'à son affirmation à l'ULB en 1855? Comment l'ULB est-elle passée d'une attitude intellectuelle axée principalement sur l'anticléricalisme à une conception plus universelle du libre examen. L'ouvrage rassemble six textes publiés par deux figures majeures de la philosophie et de l'histoire contemporaine, professeurs à l'Université libre de Bruxelles: Chaïm Perelman (1912-1984) et Jean Stengers (1922-2002).

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/34802/4/Preface-libre-examen.doc

 

Vito Fumagalli, Paysages de la peur

Devroey, J.-P., & Fumagalli, V. (2009). Vito Fumagalli, Paysages de la peur: L'homme et la nature au Moyen Âge. Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles.  

Aboutissement de plusieurs décennies d'un parcours original, la quadrilogie publiée dans les 'Paysages de la peur' nous offre une histoire sociale attentive à toutes les classes et à leurs relations, durant un très « long Moyen Age » qui se termine seulement avec la « fin des paysans », au début du XXe siècle.Fumagalli y dresse le portrait sensible d'une humanité plongée dans une nature tantôt hostile et terrifiante, tantôt généreuse, conquérant de nouveaux espaces à l'agriculture, rendant vie aux cités ruinées et imposant sa propre règle aux espaces et aux bêtes sauvages.Animé d'une extraordinaire empathie pour les hommes du passé, l'historien mobilise toutes les sources pour nous faire « sentir dans la peau » les « passions, émotions, rêves, espoirs, peurs » d'individus et de groupes sociaux réduits au silence par des sources rédigées exclusivement par les couches supérieures. Fumagalli fait littéralement parler le paysage et le témoin, pour mieux signifier l'expérience vécue, « en mettant sur la table, pour ainsi dire, tous les aliments avec lesquels est dressé le banquet de l'histoire, sans oublier aucun convive », du fleuve Pô inondant la plaine jusqu'à la mer jusqu'aux loups aveuglés par l'éclat des glaces polaires ou aux ours partageant les baies sauvages avec des saints. Les 'Paysages de la peur' expriment, au fil d'un récit passionnant, sa conviction qu'au-delà des siècles et des périodes historiques, il existe une profonde unité de l'expérience de l'homme dans ses rapports avec l'environnement jusqu'à la fracture provoquée par le processus d'industrialisation contemporain.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/34801/1/introduction-fumagalli.doc

 

Mis à jour le 30 octobre 2023